9 juillet 2024 : Agression dans l’Aube

Nous avons été alertés très rapidement de la violente agression verbale d’un IPCSR sur le centre d’examen de Sainte-Savine, lors de l’examen moto des candidats d’un établissement d’Île-de-France. Notre collègue a excusé un premier candidat venu avec des chaussures basses puis le second candidat a jeté ses papiers sur la table. L’IPCSR a demandé un changement d’attitude et du respect et a continué les vérifications préalables à l’évaluation de tous les candidats.

Lors de l’arrivée des candidats sur la piste, l’un d’entre eux n’était pas équipé correctement et notre collègue lui a demandé de faire le nécessaire en mettant un blouson et a fait remarquer que ses chaussures n’étaient pas les mieux adaptées pour l’exercice. Le candidat a protesté et le ton est monté. Une pluie d’insultes s’est abattue sur l’IPCSR. La violence verbale était telle que les IPCSR, de retour de leur premier examen B, sont venus en soutien de leur collègue. L’accompagnateur n’est jamais intervenu pour calmer son candidat. La police a dû intervenir, le candidat agresseur ne voulant pas quitter le centre.

Les examens ont été annulés, notre collègue, fortement choqué, accompagné du Chef de service est allé déposer plainte. Le SANEER & SR lui a conseillé de consulter son médecin.

Le SANEER & SR condamne une telle attitude de la part du candidat et la passivité de l’accompagnateur devant la situation. Pour rappel, les règles sont les mêmes tant en province qu’en Île-de-France concernant l’équipement des motards lors des examens moto.